Dentsu achète Aegis

12 juillet 2012  |  Anita Chang Beattie, Advertising Age  |  Pour commenter cet article


Le géant japonais Dentsu vient d’acheter le groupe londonien Aegis, une transaction de 4,9 milliards de dollars.

Ses dirigeants ont fait savoir qu’ils recommanderaient à l’unanimité la vente à leurs actionnaires, qui doivent approuver la transaction. On s’attend à ce que l’entente soit conclue au quatrième trimestre de 2012.

Le président et chef de la direction d’Aegis, Jerry Buhlmann, a qualifié cette acquisition de «transformatrice».

«Ensemble, nous serons numéro un en Asie du Pacifique, numéro deux en Europe occidentale, le réseau en plus forte croissance aux États-Unis et un leader numérique en expansion. Notre avenir s’annonce brillant.»

Au plan canadien, cette transaction survient quelques semaines après que Dentsu ait acheté l’agence indépendante Bos, lui conférant une présence à Montréal et à Toronto. Aegis possède les agences médias Carat et Vizeum Canada, de même que iProspect et Isobar.

«Jerry et moi avons de grandes ambitions pour notre réseau de communication international réellement centré sur le client et paré pour cette ère numérique. Nous avons très hâte de continuer à innover et à contribuer au succès de nos clients», a déclaré Tadashi Ishii, président et chef de la direction de Dentsu.

Ensemble, Dentsu et Aegis comptent 75 des 100 plus importants annonceurs au monde, ont souligné des cadres en entrevue téléphonique avec la presse spécialisée.

Vincent Bolloré, le plus important actionnaire d’Aegis avec près de 30 % des parts, a vendu la moitié de ses actions à Dentsu et a accepté d’en vendre un autre 5 %.

Dans les derniers mois, Dentsu a aussi fait l’acquisition d’agences américaines comme McGarryBowen, Attik, Firstborn, 360i et Innovation Interactive.

Même si elle s’est montrée entreprenante quant à sa croissance à l’étranger, ses affaires à l’extérieur du Japon n’ont représenté que 16,2 % de ses revenus en 2011, une hausse par rapport à 12,8 % en 2006. Ses revenus en provenance des États-Unis ont grimpé à plus de 6 % en 2010, comparativement à 1,5 % en 2006.

Tim Andree, premier vice-président de Dentsu Inc., défend le montant considérable de la transaction. «C’est un prix élevé, mais juste pour une entreprise qui se situe au sommet de l’industrie tant au plan de la croissance que des marges de profit… Nous avons pleinement confiance en notre avenir.»

Il nie en outre que cet achat a été fait pour provoquer le concurrent WPP. «Nous sommes d’avis que, si nous nous concentrons sur nos clients et notre capacité à leur fournir davantage de possibilités et de services dans plus de marchés – de la meilleure des façons possible – la dynamique concurrentielle se placera d’elle-même.»

Dentsu a reçu une injection de liquidités en février dernier, lorsqu’elle a mis fin à son partenariat avec le Groupe Publicis. La société a en effet racheté 18 millions de ses parts à Dentsu, pour un montant de 848,5 millions.

Aegis compte 12 000 employés ans plus de 80 pays, qui s’additionneront au 21 600 de Dentsu, présent dans 29 pays.

Aucun changement n’est prévu à la direction d’Aegis, a dit Jerry Buhlmann, précisant que les cadres dirigeants resteront en poste au moins jusqu’à la fin de 2013.

Aegis a connu une hausse de revenus de 20 % en 2011, terminant l’année avec 1,5 millliard. Carat a remporté le compte média mondial de GM – d’une valeur de 4 milliards – plus tôt cette année.

La transaction devra être acceptée par 75 % des actionnaires, lors d’un vote qui aura lieu le 16 août. – avec Emma Hall


Chargement des commentaires, attendez SVP.
Magazine Facebook Daily