«Mange d’la barbe!»

Ou peut-être la campagne la plus perturbante de Sloche…

Après Winchire Wacheur, Liposuccion et Sang froid, Couche-Tard lance une Sloche «crème à barbe».

Si sa saveur n’a rien de dégoûtant – orange crème –, il en va autrement de sa campagne publicitaire… qui fera assurément jaser son public cible.

«Nous cherchions depuis longtemps à développer une Sloche blanche. La crème à barbe s’est imposée, puis l’idée d’un homme qui mange sa propre barbe a poussé…», explique dans un communiqué Martin Bernier, concepteur-rédacteur chez Bos.

D’où cette pub télé sur l’air du Barbier de Séville, les visuels de poutine, hot-dog et cornet aux cheveux et la signature «Mange d’la barbe!»

Le site de la marque a d’ailleurs été mis à jour pour inclure le «Championnat des mangeux de barbes», un jeu où les participants devront manger la pilosité faciale de leur adversaire pour remporter des prix et rabais.

Par ailleurs, Sloche a maintenant sa page Facebook.

Marketing Articles

Couche-Tard met en boîte

DentsuBos lance une campagne à la fois ludique et promotionnelle.

On annonce un temps brumeux sur la Terre du Milieu

Le film Le Hobbit s’affiche sur MétéoMédia.

Le Québec, c’est ben ben l’fun

Tourisme Québec séduit les Français avec sa campagne colorée et une nouvelle image de marque.

Astral prête pour le Grand Jour Sears

Elle déploiera ce qu’elle qualifie de «plus importante promotion radio jamais conçue dans le domaine du détail».

Benoît et le protocole de Rigaud

Les Fromages d’ici ont une nouvelle pub pour les Fêtes.

Vidéotron refait La guerre des tuques

Un clin d’œil qui vise à promouvoir le Samsung Galaxy S III.

Un pschitt d’eau de pizza, quelqu’un?

Pizza Hut lance son propre… parfum.

Ô Canada, terre du Quattro

Audi lance une campagne autour de sa voiture sport.

Movember façon Cartier

Deux clients de l’agence félicitent ceux qui ont participé.