Virginie Coossa nous dévoile sa grande beauté dans l’édition estivale du magazine « Pure! »

Dans son prochain numéro spécial Beauté, le magazine Pure innove et rivalise d’audace et de cran grâce à Virginie Coossa qui nous livre entièrement sa beauté.

Dans son prochain numéro spécial Beauté, le magazine Pure innove et rivalise d’audace et de cran grâce à Virginie Coossa qui nous livre entièrement sa beauté. Sans préjugés aucuns, Virginie Coossa dévoile une beauté entièrement assumée, une beauté sans restrictions. Notre belle Virginie Coossa qui pose nue en page couverture, du jamais vu!

Si l’animatrice de 33 ans a accepté de se mettre dans la peau d’une TOP modèle pour faire la couverture du numéro Spécial Corps, édition juillet-août 2008 du magazine Pure, c’est avant tout parce qu’elle est belle et bien dans sa peau et qu’elle assume entièrement sa beauté.

En effet, lorsque la rédactrice en chef du magazine Pure, Vania Aguiar, a proposé son concept audacieux à sa bonne amie Virginie Coossa : celui de se dévoiler telle qu’elle est dans toute sa beauté et de changer de peau, l’espace d’une journée, pour réaliser des prises de vue photographiques inédites et belles à en couper le souffle, l’animatrice chevronnée a accepté cette proposition après s’être assurée que le tout respecterait les plus hauts standards artistiques. Pour la première fois depuis la création du magazine, c’est une photo de plain-pied qui figure en page couverture.

Pour la rédactrice en chef Vania Aguiar : « Bien sûr, vous allez me dire qu’avec une beauté comme Virginie Coossa, on ne risque pas de se tromper… et c’est vrai! Mais il est aussi vrai que, depuis sa création, Pure fait de la beauté et de la santé ses priorités. Nos cover girls sont avant tout bien dans leur peau et dans leur tête. Elles sont saines, elles ont des choses à raconter et chacune contribue à repousser les limites stéréotypées de la beauté parfaite. Car c’est exactement ce que l’équipe de rédaction cherche à faire : mettre en première page des femmes, des mères, vous et moi, toutes remplies de talents, toutes plus sublimes les unes que les autres; des filles surprenantes, différentes, qui ont des particularités, des styles différents.

C’est ce qui, selon moi, contribue à démocratiser l’interprétation du mot « beauté ». Pour nous, la beauté n’a pas d’âge. Elle est colorée, sensible et intelligente ».

Virginie Coossa : quand la beauté naturelle ressemble à la pureté!

Corps, esprit, esthétisme se conjuguent pour créer l’expression « beauté pure ». L’élégance et la pureté sont des attributs qui se reflètent à travers le résultat. Le message : Virginie Coossa est une beauté naturelle qui n’a pas peur de se mettre à nue. Pour effectuer cette séance de prises de vue photographiques réalisée dans un atelier de ferronnerie montréalais, Vania Aguiar s’est entourée de la meilleure équipe de collaborateurs : le maquilleur-coiffeur Jean-Charles Hébert et le photographe Nelson Simoneau.

Pour ces artistes du plateau, le maquilleur professionnel admet qu’il n’était pas difficile de réussir à capter l’essence même de la beauté pure : « mettre en beauté Virginie est une tâche des plus faciles ».

Mise à part la photo de la page frontispice où Virginie pose entièrement nue, la séance photo a été orchestrée de main de maître afin de permettre au lectorat de découvrir une Virginie en Mona Lisa, en vamp des années 40. Le résultat final est renversant. Avec un corps aussi sculptural, on serait tous portés à croire que Virginie n’en était pas à ses premières armes dans le rôle de cover girl. Eh bien, détrompez-vous! Il est fascinant d’apprendre, dans ce reportage photos étoffé de dix pages, que Virginie, malgré sa beauté et son corps de déesse, n’a jamais fait de mannequinat.

Si, aujourd’hui, Virginie voit sa beauté comme un atout, cette femme d’allure racée affirme qu’il n’en a pas toujours été ainsi. Ses parents n’ont jamais accordé beaucoup d’importance au look et au culte de l’image. « Chez moi, l’accent était mis davantage sur la culture que sur l’apparence », de dire Virginie. C’est pourquoi, elle est fière de souligner que, si elle n’a jamais manqué de travail en huit ans, c’est grâce à ses compétences et à son professionnalisme.

Le magazine Pure, un bimensuel édité par Les Publications Rogers, sera en kiosque dès le vendredi 28 juin prochain.

Renseignements :

Communications Hélène Bouchard
Tél. : 450 646-2080
Courriel : h.bouchard@comhb.com
Courriel : info@comhb.com

Marketing Articles

Couche-Tard met en boîte

DentsuBos lance une campagne à la fois ludique et promotionnelle.

On annonce un temps brumeux sur la Terre du Milieu

Le film Le Hobbit s’affiche sur MétéoMédia.

Le Québec, c’est ben ben l’fun

Tourisme Québec séduit les Français avec sa campagne colorée et une nouvelle image de marque.

Astral prête pour le Grand Jour Sears

Elle déploiera ce qu’elle qualifie de «plus importante promotion radio jamais conçue dans le domaine du détail».

Benoît et le protocole de Rigaud

Les Fromages d’ici ont une nouvelle pub pour les Fêtes.

Vidéotron refait La guerre des tuques

Un clin d’œil qui vise à promouvoir le Samsung Galaxy S III.

Un pschitt d’eau de pizza, quelqu’un?

Pizza Hut lance son propre… parfum.

Ô Canada, terre du Quattro

Audi lance une campagne autour de sa voiture sport.

Movember façon Cartier

Deux clients de l’agence félicitent ceux qui ont participé.